Espaces naturels préservés

riviere-etang
Traversé par la Seiche , affluent de la Vilaine, le domaine de Fénicat s’étire sur près de 60 ha et présente des milieux naturels devenus rares à l’échelle du Pays de Rennes.

 
{{thumb50}}
{{thumb50}}
{{thumb50}}
{{thumb50}}
{{thumb50}}
{{thumb50}}
La nature à Fénicat La nature à Fénicat
{{thumb50}}
. L’étang de Pan, un paradis de 7 ha pour les oiseaux d’eau.

Au fil des années, ce sont près de 82 espèces d’oiseaux qui ont été observées à Fénicat par des ornithologues. Parmi celles-ci, se trouvent le balbuzard pêcheur, l’aigrette garzette, le butor étoilé, plusieurs espèces de chevaliers, le goéland et la mouette rieuse mais aussi de nombreux canards.

. La zone humide des Botteriaux et ses ruissellements d’eau calcaire qui permettent l’installation d’une flore particulière.

. Les bras morts de la Seiche et leur roselière, havre de paix pour la faune sauvage.

. Les bois et rives boisées de la Seiche et les chemins creux aux arbres multiséculaires qui accueillent des espèces en voie de disparition telles que le lucane cerf-volant et le grand capricorne.

. Un espace bocager renouvellé et diversifié, composées de haies replantées d’année en année depuis l’arrivée de la famille Mauguin sur le site, en 1978.

. Des vergers de pommes à couteau et de pommes à cidre.

Depuis longtemps, Fénicat se mobilise pour la préservation de la faune sauvage en veillant à pratiquer une gestion écologique des milieux, en aménageant des espaces pour la faune sauvage : gîte, nichoirs, mangeoires... La pêche et la chasse sont interdites sur l'ensemble du Domaine.